MACADAM GONZO

Vie, rues, déshumanisation

Le monde de la rue raconté par un homme qui l’a vécu. Voilà ce que nous propose Jeff Balek avec son roman numérique Macadam Gonzo. Le narrateur est un homme qui a tout perdu et se retrouve Sans Domicile Fixe. Jeff Balek nous raconte-il sa propre histoire ou est-ce de la fiction ? Si fiction il y a, elle n’en est pas moins réelle pour beaucoup de nos contemporains. Ceux que nous croisons en bas de chez nous, aux portes des magasins, et qui nous mettent mal à l’aise. En conclusion, un fait de société rarement traité en littérature, qui a le mérite de ne pas être plein de bons sentiments. Ce roman touche par sa simplicité.

 

Roman en cours de réédition.

Critique écrite par Unidivers